Les astuces pour la meilleure optimisation et renforcement des pages de catégories sur internet

Les bons conseils pour optimiser une fiche produit

Les pages produits et le « Home » ont toujours un rapport grâce à des pages de catégorie, tout comme la fiche produit liée à un article. Tous ces éléments jouent un rôle plus qu’important dans l’optimisation d’un site de vente en ligne. Voici quelques conseils pour booster vos e-commerces en un rien de temps.

Conseils pour l’optimisation SEO d’une fiche produit

La fiche produit est un élément clé d’un site de vente en ligne. Le fait de le concevoir peut impacter la décision d’achat des consommateurs. Il est donc important de passer du temps pour sa mise en œuvre afin qu’elle puisse respecter les règles régissant une optimisation SEO. À noter que les fiches produits possèdent 2 rôles, notamment celui de remonter dans les « Search Engine Result Page » (SERP) pour générer le trafic naturel et celui d’être un acteur de la monétisation en déclenchant l’acte d’achat.

L’ergonomie sans faille

La ligne de flottaison sur les pages internet est en quelque sorte la ligne imaginaire où les informations apparaissent dans l’immédiat à chaque ouverture d’une page. Il faut descendre dans la page afin de découvrir le contenu en dessous de la ligne de flottaison.

Il est à souligner que les traitements des informations ne sont pas les mêmes et peuvent varier en fonction de leurs places (en dessus ou en dessous de la ligne imaginaire).

En savoir plus sur l’optimisation des fiches produit pour le référencement naturel

– Au-dessus de cette ligne

Au-dessus de la ligne de flottaison se trouvent 3 informations très importantes les unes des autres. On peut citer tout d’abord le titre H1 comprenant le point fort des informations (référence produite, marque, mot-clé, etc.) qui permet aux consommateurs d’identifier le produit. Ensuite, il y a les photos d’excellente qualité qui déclenchent l’achat et enfin, la description courte qui présente les caractéristiques du produit ou les principaux arguments.

Des informations importantes peuvent également se trouver au dessus de cette ligne, mais ces informations influencent peu la décision d’achat des clients par rapport aux éléments susmentionnés, entre autres les informations concernant les stocks, les avis clients (représentés sous forme d’étoile), les couleurs et les tailles disponibles, etc.

– En dessous de cette ligne

La description longue du produit apporte les détails en fournissant des informations qui peuvent influencer l’achat. Elle donne en général des arguments commerciaux secondaires et des caractéristiques techniques. La rédaction de cette description longue nécessite un travail d’optimisation SEO.

C’est également en dessous de cette ligne imaginaire que se trouvent plusieurs informations telles que les avis clients, les liens vers les autres produits, les détails techniques, etc.

Chaque élément doit être bien optimisé pour pouvoir se positionner dans la meilleure place du résultat naturel. Quelques conseils sont à suivre pour que les fiches produits puissent gagner en visibilité et transformer les visiteurs en clients potentiels.

Les règles de base du SEO

– Optimisation de la balise meta-title

Cette balise est toujours la première que le moteur de recherche analyse dans une page internet. C’est donc un point stratégique et sa rédaction doit être réalisée minutieusement.

Dans tous les cas, le meta-title doit contenir les mots-clés principaux définissant le produit. Cette balise doit également fournir les informations pertinentes aux internautes. Le contenu s’adresse directement aux internautes et ne doit pas dépasser les 65 caractères.

– Rédaction du meta-description

La balise méta-description est la section qui encourage un futur consommateur à cliquer sur le lien et c’est d’ailleurs pour cela qu’elle doit être concise et claire.

C’est en quelque sorte une accroche commerciale puisqu’elle renforce en général la sensation de curiosité occasionnée par le méta-title. Ce type de balise accueille principalement des formules attirantes comme « En Promotion », « Accessibles à petit prix », « Profitez-en », etc.

Les Call To Action sont également efficaces lorsqu’il s’agit d’une vente en ligne. Attention ! Il faut cependant noter que les moteurs de recherche ne prennent pas en compte cette balise afin de positionner le classement, c’est pour cela qu’il est inutile de la remplir avec des mots-clés.

– Optimisation de la balise H1

Le titre H1 doit être explicite et doit permettre aux cybernautes d’identifier rapidement et clairement le produit. Cette balise H1 doit être intégrée dans un ordre hiérarchisé et réfléchi pour que l’article soit bien optimisé.

– Rédaction d’une description courte

Il ne faut pas rédiger un langage difficile à comprendre dans une description courte. Cette section se présente normalement comme étant une suite pertinente après le H1, tout en comportant les mots-clés en gras, c’est la balise <strong>.

Il est vivement conseillé de ne pas rédiger des mensonges commerciaux, car cela peut avoir un impact grave non seulement sur la réputation du site, mais également sur le SEO de la page de vente sur internet.

Un rédacteur professionnel est formé pour exploiter et trouver dans les plus brefs délais les sources et les informations fiables pour pouvoir accélérer la rédaction, ce qui réduit considérablement les frais de l’opération.

Un rédacteur formé ne passe pas en effet plus de 10 minutes pour chercher les informations nécessaires pour son travail. À noter que plus ses recherches sont longues, plus le prix de revient de son travail augmente.

– Optimisation de la photo

La mise en scène et la qualité des photos se doivent d’être parfaites puisqu’elles font partie des éléments déclencheurs de l’achat. Il est donc très important de choisir les images du produit prises sous différents angles.

Il est aussi primordial de remplir soigneusement les balises ALT, accompagnées de phrases bien complètes pour que les moteurs de recherche puissent les indexer avec succès.

Il est important de s’investir dans un studio photo permettant de valoriser les produits si le blogueur est importateur ou fabricant. À tenir compte qu’il n’y a pas de rayon pour un site de ventes en ligne où le consommateur peut toucher le produit, seules les photos sont les éléments visibles.

– Rédaction d’une description longue

La description longue n’est pas censée être lue par les internautes. Cela veut dire qu’elle n’est pas un déclencheur primaire d’achat, mais elle contribue quand même à cette opération. Elle a deux objectifs bien distincts, à savoir celui d’apporter les informations complémentaires au lecteur pour la validation de l’achat et celui d’apporter le champ lexical au moteur de recherche.

Sa longueur peut varier en fonction du budget de l’e-commerçant ainsi que de la concurrence et ne doit pas excéder les 350 mots. Elle comporte toujours des sous-titres H2 et H3, accompagnés des mots-clés.

Il faut noter qu’elle est souvent liée aux spécificités techniques du produit et à des informations diversifiées comme la livraison et les moyens de paiement.

– Rédaction des avis consommateurs

La plupart des cybernautes se basent toujours sur cette section avant de finaliser leur achat. Il ne faut donc pas hésiter à encourager les consommateurs à poster leurs avis, tout en donnant des notes aux produits en vente.

Il est evisageable de le faire soi-même, mais seulement si les avis reflètent exactement les commentaires réels des clients.

La rédaction des avis des consommateurs permet également d’améliorer l’indexation du site de vente dans les SERP puisqu’ils sont riches en champs lexicaux et la sémantique est pertinente pour permettre d’avoir une bonne place aux résultats de recherche.

– Rajout des liens photo vers des produits complémentaires

L’affichage de certains produits complémentaires est indispensable en pied de page pour l’amélioration du maillage interne, les ventes additionnelles, le référencement et la navigation. Il est par exemple possible d’intégrer un lien vers d’autres robes à couleurs différentes dans une fiche produit d’une robe à pois.

Cette méthode est efficace pour un netlinking interne et pour favoriser les ventes additionnelles. Elle procure aux utilisateurs une possibilité de passer d’un produit à un autre.

Les éléments clés lors de l’optimisation des pages de catégorie

Il est important de connaître les deux grands objectifs de ces sites de catégorie avant de pouvoir les optimiser. C’est avant tout le point d’entrée stratégique de la page internet et également le moyen de diffusion du « link juice », communément appelé « jus SEO ».

Point d’entrée stratégique

Les pages de catégories peuvent être utilisées comme des landings pages pour des opérations marketing et des campagnes Adwords si elles sont positionnées sur les mots-clés très concurrentiels. Leurs buts sont d’envoyer les cybernautes vers les fameuses fiches produits. C’est ainsi une première étape qui mène vers une conversion.

Les pages de catégories doivent bénéficier d’une meilleure ergonomie et d’un bon graphisme pour qu’elles remplissent efficacement leur rôle. Les titres et les sous-titres qui les composent doivent être précis, tout en mettant en valeur les produits phares, les offres commerciales et les promotions.

Moyen de diffusion du « link juice » vers les produits

La création des liens externes qui pointent vers la fiche produit d’un même site internet est impossible. C’est pour cela qu’il est préférable d’avoir un site avec des pages de catégories puissantes et bien « linkées ».

En quelque sorte, ce sont les pages de catégories qui aident les fiches produits à être bien optimisées dans les SERP, seulement si elles suivent les règles concernant l’optimisation du référencement.

– La navigation

Les éléments décisifs influençant l’acte d’achat du consommateur doivent être placés au-dessus de la ligne imaginaire. Il est envisageable d’y positionner une accroche, un slider de taille moyenne pour ne pas noyer d’autres messages, un texte court et des photos.

Un menu qui propose les critères de recherche comme le produit, le prix et la catégorie peut être intégré dans cette section pour rendre efficace la navigation. À noter que c’est au-dessous de la ligne de flottaison que les informations complémentaires doivent se loger (la liste des produits, leur titre, leur photo et parfois leur prix).

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *