Pourquoi et comment faire un comparatif de compte pro ?

Le comparatif de compte pro et l’auto-entrepreneur

Le comparatif de compte pro s’adresse aux professionnels et à tous ceux qui veulent entreprendre. Cet outil leur permet de trouver la banque la moins chère, capable de les financer pour mieux développer leur activité. Il permet d’analyser les différents tarifs que proposent tous les établissements financiers afin de choisir celui qui est le plus intéressant en matière de frais financiers.

Désormais, trouver une banque adaptée à ses besoins n’est plus aussi délicat qu’auparavant. Il suffit de passer par un comparateur de compte professionnel pour savoir quel établissement peut offrir les meilleures conditions. Quelles sont les démarches à entreprendre et les avantages de ce système ?

Comparer les comptes professionnels : les avantages

Aujourd’hui, aucune activité professionnelle ne peut véritablement se développer sans l’aide d’une banque, surtout lorsqu’on exerce individuellement en tant qu’artisan, commerçant, entrepreneur ou simplement une profession libérale. On a toujours besoin de prêts bancaires.

Alors pour être soutenu financièrement par un établissement financier, il faut y ouvrir un compte. La difficulté repose toutefois sur le choix de l’organisme qui propose les tarifs et avantages adaptés aux besoins de son activité professionnelle. En effet, les établissements en ligne sont de plus en plus nombreux et les tarifs peuvent varier d’une banque à l’autre.

La plupart des auto-entrepreneurs recherchent des établissements dont les frais de tenue de compte, les commissions sur mouvements et découverts, les charges de gestion courante et autres sont moins chers, d’où l’intérêt d’un comparatif de compte pro. Cet outil permet au professionnel de trouver celui qui propose les meilleures offres.

De plus, il est envisageable de comparer gratuitement en ligne les offres des banques pour les professionnels. Il vous suffit d’indiquer vos besoins concernant les tarifs des commissions de mouvement et d’intervention, votre carte bancaire, les forfaits des banques à distance, les frais d’actualisation de dossier et le package professionnel.

Une fois que vous avez trouvé la banque qu’il vous faut pour développer votre activité, vous pouvez ouvrir votre compte bancaire professionnel. Mais attention, certaines professions libérales ne conduisent pas nécessairement à l’ouverture d’un compte pro. Par exemple, pour un auto-entrepreneur ou une profession libérale, un compte courant particulier est idéal pour mener à bien son activité.

Par contre, si vous pensez qu’il vous faut absolument une carte bancaire pour votre entreprise ou un crédit pour développer votre affaire, il est alors nécessaire d’ouvrir un compte professionnel pour bénéficier d’une assistance financière. C’est d’ailleurs un des chemins conseillés à tous les professionnels ou auto-entrepreneurs pour se faire assister financièrement par les banques.

Un compte bancaire professionnel est un moyen efficace pour analyser les opérations financières de l’entreprise. Il permet de bien de suivre les créances, le paiement des fournisseurs, l’encaissement des clients, mais aussi de bénéficier d’un prêt pour son entreprise.

Le comparatif de compte pro est en outre un moyen efficace pour comparer les offres dédiées aux clients professionnels de différentes banques. Grâce à cet outil, vous pouvez savoir quel établissement financier est le plus offrant en termes de frais en rapport avec l’activité professionnelle. Vous pouvez d’ailleurs l’utiliser pour choisir le partenaire financier adapté à vos besoins. C’est important pour toutes les sociétés SARL, SA, SAS et autres, hormis les entreprises individuelles et les auto-entrepreneurs.

La nature juridique d’une entreprise peut débloquer certaines situations. En effet, il y a des opérations assez coûteuses qui nécessitent l’intervention d’une banque. Mais comment obtenir un crédit professionnel bancaire si vous n’avez aucun compte pour votre société ? À noter que ce compte vous permettra d’obtenir un package de moyens de paiement (carte bleue, chéquiers, RIB) pour vos opérations. De plus, vous avez droit à des découverts et vous avez la possibilité d’effectuer des virements à l’étranger. Aujourd’hui, presque la majorité des banques proposent des frais avantageux de 25 à 40 euro par mois.

Ainsi donc, tout créateur d’entreprise doit pouvoir ouvrir un compte pro dans une banque pour son business. Cela est assez capital d’autant plus que non seulement, le compte pro permet de tenir sa comptabilité avec fiabilité, mais il permet également de faire la distinction entre le patrimoine personnel et celui de son entreprise. Cela a pour objectif de faire la part entre la fiscalité et la comptabilité.

Les étapes à suivre pour ouvrir un compte pro

L’ouverture d’un compte pro pour votre société dans un établissement bancaire est absolument incontournable, surtout pour un projet qui a besoin d’emprunt pour démarrer. Cependant, le choix de l’agence où domicilier votre compte dépend de votre activité. Il y a quelques étapes à respecter pour ouvrir un compte pro, à savoir :

  1. Le choix de la banque : il intervient une fois que la comparaison des services et tarifs est terminée. Durant cette phase, vous devez vérifier si la banque propose des chéquiers, une carte de paiement ainsi que des frais de gestion moins élevés par rapport aux autres établissements comparés.
  2. Le versement du capital social de l’entreprise : il s’effectue sur un compte de dépôt de capital, qui sera inaccessible en attendant la création officielle de la société. Contre ce montant versé, vous recevrez de la banque une attestation pour dépôt de capital. Ce document sera demandé lors de l’immatriculation de la société.
  3. L’immatriculation de l’entreprise : elle se fait au Centre de Formalités des Entreprises (CFE). Pour les artisans, il faut se rendre à la Chambre des métiers. L’Urssaf concerne une profession libérale et le CCI s’adresse au commerçant.
  4. La récupération de l’extrait Kbis : il est à récupérer au tribunal de commerce une fois que l’immatriculation est terminée.
  5. Le déblocage du capital : Lorsque le dossier est au complet (notamment le Kbis, le statut, le bail commercial et autres réunis), la banque vire à son tour le capital déposé dans le compte professionnel pour être utilisé pour les besoins de l’entreprise.

Les offres pro en ligne sont pour le moment limitées pour des raisons réglementaires. Cependant, les banques, qu’elles soient traditionnelles ou en ligne, ont des offres très attractives pour les auto-entrepreneurs et les entreprises individuelles comme les professions libérales, artisans…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *