Les domaines d’intervention d’un serrurier

le-serrurier

Le serrurier maîtrise la serrurerie autant que la métallerie et est capable d’installer des systèmes d’ouvertures et de fermetures automatiques. Il travaille en accord avec l’architecte et le décorateur au cours du second œuvre d’une nouvelle construction. Il doit donc avoir un sens artistique développé.

Mais on le connaît surtout pour installer des mécanismes et dupliquer des clés. On l’appelle lorsqu’on a des problèmes tels qu’une porte bloquée ou claquée, une porte cassée après un cambriolage, des clés perdues ou volées, etc. Comme les arnaques sont devenues monnaie courante, il est important de vérifier la fiabilité du prestataire.

Le domaine d’intervention

Ce professionnel est chargé de la fabrication et de la duplication de clés, de l’installation, de la réparation et du changement de mécanismes. Il est sollicité d’urgence pour procéder à l’ouverture d’une porte claquée ou bloquée, en cas de perte ou de vol de clé, de clé cassée dans le cylindre ou de cambriolage. Mais à l’époque moderne, sa tâche s’est élargie à l’installation de portails électriques, de volets roulants automatiques et autres automatismes de sécurité.

Associé à la métallerie, ce métier inclut aussi la réalisation, la pose, la réparation et le remplacement de portes, de fenêtres, de baies vitrées, de verrières, de portails, de portillons, de charpentes, etc. Le matériau avec lequel ces ouvrages sont faits peut être l’acier, l’aluminium, le cuivre, le laiton, le PVC ou le titane.

Le lieu d’intervention

Sur le chantier d’une nouvelle construction, il a pour tâche de réaliser la petite menuiserie (portes, fenêtres, portails, volets, etc.) et d’installer des mécanismes de fermeture (normaux, renforcés ou blindés). Il s’occupe donc d’une importante partie du second œuvre qui concerne toutes les ouvertures et les fermetures du bâtiment.

Concernant les ouvrages métalliques (escaliers, rampes, grilles de clôture, portails, verrières, etc.), il les fabrique dans son atelier, puis les amène sur les lieux pour l’installation. En finition, les types de mécanismes de fermeture sont nombreux, des systèmes mécaniques aux systèmes électroniques les plus modernes et les plus sophistiqués (systèmes à cartes magnétiques, digicodes, alarmes, etc.).

Sa mission ne se limite donc plus au simple dépannage et à la reproduction de clé. De même, le lieu d’intervention est très varié, d’une maison individuelle à un local commercial, en passant par un parking, une école ou un espace public.

Quel que soit le lieu, un technicien est dépêché rapidement par l’entreprise qu’il représente dans le cas d’une urgence telle qu’une effraction, une porte bloquée, un volet dégondé, un vol ou une perte de clé, etc.

Les compétences et qualifications requises

Ses qualifications doivent inclure la reproduction de clé, la pose d’un mécanisme de fermeture, la conception et la réalisation d’un ouvrage métallique.

Au cours des travaux de construction, il doit être capable de suivre les instructions de l’architecte et du décorateur. Pour cela, il doit avoir des notions sur les différents styles d’art, le sens de la précision, de la créativité, de l’organisation et de la méthode. Pour ne pas succomber à l’escroquerie, il doit aussi avoir le sens de la morale.

Pour être capable d’accomplir toutes les tâches affectées à ce métier, il est devenu indispensable de suivre une formation spécialisée et d’obtenir un diplôme ou un certificat, en l’occurrence un CAP serrurier-métallier, un BP serrurerie et en métallerie, un bac pro ouvrages du bâtiment, un bac STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) ou un BTS CRCI (conception et réalisation en chaudronnerie industrielle).

Les garanties de fiabilité

Il a pour responsabilité la sécurisation d’un bâtiment et de ses occupants. Afin de s’assurer de ses compétences et de son sérieux, il doit fournir des garanties, des certifications et des assurances. Il est donc impératif de vérifier son autorisation de travail (numéro de Siret), sa réputation (ponctualité, amabilité, professionnalisme, etc.) et son affiliation au réseau des constructeurs de serrurerie. Il doit être reconnu par toutes les compagnies d’assurance et fournir un devis précis en accord avec les tarifs annoncés et sans frais cachés.

Rien de tel que de consulter d’anciens clients en personne ou sur les forums en ligne pour attester la fiabilité d’un artisan. Un prestataire expérimenté est toujours à privilégier, d’autant plus qu’il répondra aux questions des clients avec précision avant même qu’ils ne les posent.

Réactivité, efficacité et rapidité sont les principales qualités d’un professionnel fiable. L’honnêteté est également très cruciale, notamment lorsqu’il ne propose pas immédiatement de remplacer la porte entière lorsqu’un dégât est constaté.

La disponibilité, le délai d’intervention et les tarifs

Un artisan fiable et réputé est la plupart du temps disponible 24 h/24 et 7j/7. Lorsqu’on l’appelle en urgence, il arrive sur les lieux dans les plus brefs délais en se déplaçant en scooter pour éviter les embouteillages. Il couvre l’ensemble du département, voire de la région où il est situé.

Avant d’intervenir, il doit remettre un devis détaillé et sans frais cachés. Il ne commence que si les tarifs et le montant final conviennent au client. Une fois le travail terminé, il doit remettre une facture incluant la baisse de TVA.

A noter que le coût de l’intervention dépend du trajet qu’il a dû faire, de l’heure et du jour de la semaine. La prestation est toujours plus coûteuse en week-end et la nuit.

Les prestations de dépannage

Les prestations en dépannage consistent à ouvrir une porte claquée ou fermée à cause d’une clé cassée, perdue ou volée, changer ou réparer un mécanisme de fermeture, blinder une porte, poser des volets roulants ou des rideaux métalliques, etc. On ne l’appelle plus simplement pour fabriquer le double d’une clé, mais aussi pour des tâches plus complexes comme proposer et installer un système de sécurité moderne.

L’intervention d’un professionnel est indispensable dans le cas où l’ouverture nécessite un savoir-faire particulier, notamment sur une porte blindée fermée à clé trois-points. Elle est impérative en cas de cambriolage, car la victime ne peut être remboursée autrement. De plus, seul l’artisan peut sécuriser au maximum un bâtiment, réparer ou remplacer le mécanisme ou la porte convenablement.

Le crochetage ou l’ouverture d’une porte à l’aide d’une radio ou d’une carte flexible en plastique peut être réalisé par quelqu’un d’habile, mais mieux vaut toujours faire confiance à un véritable professionnel.

Les prestations de sécurisation d’un bâtiment

Pour éviter les effractions et sécuriser au mieux une maison, un bâtiment quelconque ou un local commercial, de nombreuses solutions sont au choix, en l’occurrence : le blindage, l’installation de mécanismes électroniques, la vidéosurveillance et les alarmes.

Les rideaux métalliques sont indispensables aux locaux commerciaux, alors que la vidéosurveillance, les alarmes de sécurité, les mécanismes de fermeture électroniques, les digicodes et les systèmes à cartes magnétiques sont des installations ordinaires dans les établissements hôteliers.

Une fois installés, ces éléments et systèmes de sécurité doivent être entretenus pour éviter de les détériorer et de faire face à une défaillance. Il faut alors faire appel à un professionnel pour s’assurer de leur bon fonctionnement et d’effectuer des réparations ou ajustements si nécessaire.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *