Est-ce que les professionnels sont obligés d’ouvrir un compte ?

Tout sur le compte bancaire professionnel

Pour mieux exercer son activité professionnelle, une entreprise peut profiter de nombreux avantages qu’une banque peut offrir à ses clients ayant un compte bancaire professionnel. Cependant, s’il est permis que chacun ait un compte bancaire, le compte bancaire professionnel, quant à lui, n’est pas autorisé à toutes les entreprises. En effet, cette obligation est fonction du statut juridique de la société. Le compte bancaire personnel concerne l’entrepreneur individuel. Pourtant ce type de compte offre peu de profits pour bien mener une activité professionnelle en étant une entreprise unipersonnelle. Qu’est-ce qu’un compte bancaire pro et que dit la loi concernant sa création pour un professionnel ?

Définition d’un compte bancaire pro

Par définition le compte bancaire pro est un compte qui est utilisé uniquement pour financer l’activité d’une entreprise, notamment les encaissements et décaissements. En plus des prestations ordinaires bien connues, le compte professionnel propose d’autres services supplémentaires à ses clients professionnels. Ainsi un commerçant peut bénéficier d’un contrat VAD lui permettant d’effectuer des encaissements en ligne par une carte bleue.

Malheureusement, une entreprise individuelle ne peut qu’ouvrir un compte bancaire personnel pour son activité professionnelle. Cette restriction empêche évidemment de profiter des avantages réservés aux professionnels grâce à l’ouverture d’un compte bancaire pro.

Cela dégage aisément l’importance d’un compte bancaire professionnel. Pourquoi est-il si nécessaire d’avoir un compte bancaire dédié à son activité professionnelle ? En fait certains services indispensables au développement de son activité ne sont disponibles que sur le compte professionnel et non le compte personnel. Alors pour en profiter, il faut nécessairement ouvrir un compte uniquement pour les affaires.

Par conséquent, un entrepreneur individuel intéressé par ces offres devra tout mettre en œuvre pour ouvrir un compte au nom de son business. Cela lui permettra d’obtenir un contrat VAD et de pouvoir bénéficier du paiement en ligne via carte bleue. Sa boutique pourra ainsi utiliser un moyen de paiement moderne (terminal de paiement électronique) comme c’est le cas pour la plupart des e-commerces.

Autrement le compte professionnel confère une image professionnelle à l’entreprise vis-à-vis de ses clients, fournisseurs, Etats et même les concurrents. Cela est très important dans un monde de rude compétition.

Enfin le compte bancaire professionnel permet de séparer le patrimoine de l’entreprise et les Biens personnels. Même lorsque son ouverture est facultative, il est souhaitable d’en créer un pour écarter toute confusion fiscale et comptable. En distinguant les opérations privées des transactions professionnelles, vous faciliterez la gestion de votre trésorerie. En plus, le contrôle fiscal sera simplifié avec assez de clarté. Ce professionnalisme grandit toujours les entreprises qui agissent ainsi.

Le compte bancaire professionnel : une obligation ou non ?

La réglementation en vigueur oblige tous entrepreneurs de sociétés EURL, SA, SAS, SARL à déposer leur capital social dans un compte courant destiné à leur structure. En effet, l’attestation de dépôt de fonds de la banque permet d’immatriculer l’entreprise. Cela montre que l’ouverture d’un compte professionnel est une obligation pour créer une société. Mais après la création de la société, que devient ce compte créé? Est-on contraint de le garder ou pas ?

En fait, selon la loi, toute personne morale est obligée d’avoir un compte bancaire professionnel dans l’exercice de son activité. Ainsi associations, SA, SARL, SAS, EURL, SELARL, SCI et autres sont contraintes de créer un compte pour le dépôt du capital social. Il permet aussi d’enregistrer la société et son statut. Mais que dit la loi par rapport aux petits commerçants individuels tels que les micro-entreprises ou EIRL ?

Le fondateur d’entreprise individuelle n’est pas obligé de créer un compte bancaire consacré à son activité étant donné qu’il ne dispose pas de capital social. Un compte particulier suffit pour gérer ses affaires. Cependant pour une question de transparence et de traçabilité dans la gestion, il peut ouvrir un compte professionnel pour ne pas confondre le patrimoine privé et celui professionnel.

A lire aussi : Les banques idéales pour ouvrir un compte pro

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *