Comment négocier le meilleur taux de crédit à la consommation ?

rouver le crédit à la consommation parfait

La première étape indispensable et bien souvent déterminante pour obtenir le meilleur crédit, est de faire le tour des organismes de crédit pour obtenir le meilleur taux du marché. Dans la majorité des cas, ce sont eux qui proposent la meilleure offre.

Pour se simplifier la tâche, il suffit de passer par un comparateur de crédits à condition que ce dernier soit fiable. En effet, certains comparateurs sont plus intéressés par leur profit que par le taux proposé. Pour obtenir un comparatif de crédit objectif, il faut s’assurer que le taux TAEG est communiqué. C’est le taux légal en matière de crédit consommation. Lors de cette première étape, il ne faut pas hésiter à remplir un premier dossier en ligne. Cela n’est pas engageant et permet de mieux préparer la négociation du taux de crédit consommation pour 2 raisons :

– Savoir si le dossier est éligible au taux du meilleur organisme. En effet, connaitre le classement n’est pas d’un grand intérêt si le dossier est refusé. Il faut se méfier des taux d’appel qui sont souvent dédiés uniquement aux meilleurs dossiers.

– Obtenir une proposition formelle pour préparer les négociations du taux de prêt à venir. En technique de négociation, c’est ce que l’on appelle la MESORE : la meilleure solution de repli.

Parmi la multitude d’offres, difficile de trouver le crédit à la consommation parfait : crédit moins cher, voire gratuit, avec un bon taux, et si possible l’obtenir facilement et rapidement. La souscription à un prêt adapté à mon projet sera plus avantageuse en m’offrant les conditions les plus optimales possibles pour son remboursement. Comparer les offres des enseignes bancaires, consulter les avis des internautes, comparer les offres des nouveaux acteurs sur le marché des crédits (banques ou prêts entre particuliers par exemple) afin de me forger une opinion objective sur mon prêt. Je peux aussi faire des simulations de prêt en ligne. Un prêt est un engagement, je dois être sûr de ma capacité de remboursement avant de souscrire un contrat et de m’engager.

Aujourd’hui, chaque banque ou organisme essaye de répondre au plus près aux besoins d’argent de ses clients, ce qui implique des crédits très spécialisés. Ainsi, il y a de nombreux types de crédits à la consommation, selon les motifs d’emprunts, finances personnelles et les revenus. Qu’il s’agisse d’acheter une voiture, d’un Bien mobilier pour suivre des études, de nombreux crédits de différents types accordé. N’hésitez pas à consulter plusieurs banques afin de jouer sur les taux de remboursements et ainsi bénéficier du meilleur crédit possible. Attention, lorsque vous cherchez un crédit (crédit auto, crédit agricole, etc..), il est conseillé de ne pas écouter le premier commercial venu qui vous proposera des crédits répondant à son intérêt, car il est commissionné.

Le crédit renouvelable est une forme de crédit consistant à mettre à disposition une réserve d’argent qui peut être utilisée en totalité ou en partie sur simple demande. Le capital disponible se reconstitue au fur et à mesure des remboursements, ce qui permet de réutiliser le crédit pour de nouveaux besoins. Il y a des règles pour la protection du consommateur. Avant la signature du contrat, la banque s’assure que la personne soit solvable. De plus, l’offre doit comporter les éléments essentiels du crédit : le montant que emprunté (coût total), le taux ou encore la durée de remboursement. Par ailleurs, je peux annuler mon crédit à la consommation dans un délai de 14 jours après signature du contrat. Dans ce cas, je n’ai pas à payer d’indemnité.

Lorsqu’un crédit est contracté, le souscripteur s’engage sur un certain délai à rembourser le capital reçu, avec intérêts. Ce remboursement se fait de la même manière que n’importe quel autre type de prêt (crédit voiture, crédit-bail, crédit moto, etc…). Les premières conséquences interviennent dès qu’un de ces versements n’a pas été réglé. Mais pour un premier manquement, les sociétés générales de crédit se montrent généralement indulgentes. Elles vous adressent effectivement une simple lettre de rappel. Cette lettre type n’a pas de valeur judiciaire : votre banque vous informe juste que vous n’avez pas payé votre dû. Si vous ne réglez pas deux versements consécutifs, la banque vous mettra en demeure.

L’organisme qui vous prête un crédit vous soumettra toujours une proposition d’assurance. Les banques et les microcrédits vous proposent plusieurs garanties. Avant de prendre l’assurance pour votre crédit perso, vérifiez dans le détail les exclusions de ces assurances. Les assurances chômage, par exemple, ne concernent que les personnes qui ont une épargne salariale, et excluent certaines situations. Il vous faut par ailleurs veiller au délai de carence. Les assurances chômage sont aussi souvent affectées d’une limite d’âge. Un guide du crédit doit vous être remis lorsque l’assurance de votre crédit est souscrite. Aussi, vous devez être particulièrement vigilant aux clauses de l’assurance et ne pas vous laisser influencer par la banque. Vous avez aussi la possibilité d’utiliser un comparateur d’assurance.

Les frais de dossier pour demander un crédit ont presque disparus : ils sont très souvent offerts par les organismes de crédit. De manière générale, ils ne sont facturés que si la demande est acceptée par les deux parties. Il arrive que pour certains crédits, la banque n’extériorise pas de frais de dossiers, ils peuvent être alors inclus dans le taux d’usure. La banque peut aussi vous les offrir dans le cadre d’une opération promotionnelle ou vous la facturer en dehors du crédit au moment du déblocage des fonds. En revanche, pour les prêts réglementés, il n’y a pas de frais de dossier. Enfin, les sociétaires fixent librement ces frais, ils peuvent parfois être baissés voire offerts dans le cadre d’un crédit professionnel visant à acquérir de nouveaux clients.

Vous souhaitez changer votre moto ou en devenir propriétaire pour la première fois ? Pensez à une demande de prêt qui vous permettra de financer ce projet. Un prêt moto vous engage et doit être remboursé car toutes les banques ne l’accordent pas si facilement. Voici la marche à suivre afin d’optimiser votre dossier et augmenter vos chances de recevoir un prêt de la part de votre banque ou d’un organisme. Avant de prendre un premier rendez-vous, nous vous recommandons d’utiliser les outils en ligne tels qu’un comparatif de crédit ou un comparatif de banque pour connaître les meilleures offres. Pensez aussi à vérifier la cohérence de votre projet ainsi que votre solvabilité. Une fois cela fait, vous pouvez proposer d’injecter dès le départ un apport personnel qui rassurera la banque sur vos capacités d’épargne et qui fera baisser le coût global de votre crédit.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *