Les étapes de recouvrement en cas de mauvais payeur

Faire payer les mauvais payeurs

Le recouvrement est basé sur une méthode de suivi et de communication. Il doit permettre d’encourager les clients de régler leurs dettes tout en étant gardé la relation commerciale. C’est son principal objectif. Il est aussi très efficace pour régler les problèmes de mauvais payeurs. Cependant, on ne peut met en œuvre la technique de recouvrement qu’à condition de suivre des étapes chronologiques. Voici les étapes de recouvrement en cas de mauvais payeur.

Rappel avant échéance : première méthode de recouvrement

On peut anticiper le long recouvrement en améliorant le service client. Ce dernier peut absolument aider à qualifier en amont les raisons d’un impayé en s’assurant de la satisfaction des clients. Le fait d’envoyer un courrier de rappel une semaine avant l’échéance est une excellente idée pour mieux prévenir des éventualités. Cela permet d’augmenter ses chances de se faire payer dans les délais négociés avec le client.

Un courrier envoyé avant échéance permet en effet d’informer et de récapituler l’ensemble des factures et demande de signaler le moindre problème. Cela est un meilleur moyen aussi de détecter en avance les litiges. On considère ce genre d’initiative comme une démarche de satisfaction des clients mais aussi un moyen d’anticiper le retard de l’échéance.

Appel téléphonique : la seconde méthode de recouvrement

La seconde méthode de recouvrement en cas d’impayé de son salaire est l’appel téléphonique. Cette étape ne doit pas se faire agressivement. Cela risque de faire fuir le client. On lui téléphone pour lui parler gentiment et avec courtoisie du problème. On lui rappel qu’il existe encore un paiement qu’il n’a pas effectué. Si on est calme, il sera calme également pour parler des raisons de ce retard. Il faut faire preuve de compréhension pour ne pas détruire les relations de travail. Avant de terminer la conversation téléphonique, il ne faut pas oublier de convenir à un autre délai pour le paiement. Il est possible d’avertir gentiment le client qu’il pourrait avoir des pénalités s’il dépasse les termes de l’échéance.

L’injonction de payer : la dernière méthode de recouvrement

La voie légale est sans doute le dernier recours de recouvrement en cas de présence de mauvais payeur coriace. L’injonction de payer est une procédure judiciaire pris en charge par le tribunal de commerce. Elle peut être une convocation ou peut être simplement une demande en ligne. Pour obtenir de résultat satisfaisant sur cette dernière méthode, il faut régler les frais de greffe et les frais d’huissier. Après déposition de dossier, le mauvais payeur aura au moins 4 semaines pour régler sa dette.

Cette injonction de payer pourra être aussi obtenu par l’intermédiaire d’une agence de recouvrement. C’est une société qui se charge des taches de recouvrement pour ses clients. Elle s’occupe de toutes les activités du rappel avant échéance, la relance telephonique, la gestion de la relance l’envoi de lettre de recommandation, l’envoi des lettres de mis en demeure, voire même la poursuite judiciaire.

On peut consulter le site les-mauvais-payeurs.com pour connaître un peu plus les méthodes de recouvrement.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *